Skip Navigation

Glossaire

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

A

Aciers à durcissement par précipitation (ou durcissement structural)

Durcissement obtenu par précipitation d'un composé dans une solution solide sursaturée.

to top

Aciers à ressort

Aciers destinés à la fabrication de ressorts.

to top

Aciers à roulement

Aciers destinés à la fabrication de roulement.

to top

Aciers austénitiques

Aciers alliés dont la structure est austénitique à la température ambiante.

to top

Aciers austéno-ferritiques

Aciers dont la structure est composée d'austénite et ferrite.

to top

Aciers de cémentation

Ce sont des aciers pour traitement thermique non alliés ou alliés de teneur en carbone inférieure ou égale à 0,2 % et qui sont destinés à être soumis à une cémentation (enrichissement superficiel en carbone) avant la trempe et le revenu.

to top

Aciers de fluage

Aciers destinés à résister au mode de détérioration (allongement pouvant aller jusqu'à la rupture) pour une contrainte permanente à chaud.

to top

Aciers de nitruration

Aciers au chrome-molybdène ou au chrome-aluminium-molybdène sur lesquels est usuellement pratiqué une trempe et revenu et qui sont destinés à la nitruration (celle-ci conduit à un durcissement superficiel par diffusion d'azote en général).

to top

Aciers duplex

Aciers dont la structure est composée d'austénite et ferrite.

to top

Aciers élaborés par métallurgie des poudres

Aciers élaborés à partir de poudres d'un alliage et dont la fabrication de produits est réalisée par l'application de procédés de mise en forme (compression bilatérale ou compression isostatique à chaud dont la température est inférieure au point de fusion).

to top

Aciers ferritiques

Aciers dont l'état ferritique est stable à toutes températures.

to top

Aciers hautement alliés (ou fortement alliés)

Ce sont des aciers dans lesquels un au moins des éléments d'alliage a une teneur supérieure à 5 %.

to top

Aciers martensitiques

Ils sont représentés par les nuances à 13 % (ex. X 20 Cr 13) ayant une teneur en carbone suffisante (C > 0,08 %) et dont le comportement est comparable aux aciers de traitement thermiques.

to top

Aciers patinables

Aciers du type CORTEN (corrosion-ténacité) qui présente une résistance améliorée à la corrosion atmosphérique. Le produit présente une oxydation naturelle de surface qui donne un aspect patiné.

to top

Aciers réfractaires

Ces aciers présentent une excellente résistance à l'oxydation et à la corrosion par les gaz aux températures élevées.

to top

Al

Symbole métallurgique abrégé désignant l'aluminium

to top

Alésages

Régularisation très précise du diamètre intérieur d'un tube ou d'un trou.

to top

Anodisation

C'est un traitement qui permet d'obtenir une couche épaisse d'Al Zo 3 améliorant ainsi la résistance à la corrosion.

to top

Atmosphères réductrices

Atmosphère qui évite l'oxydation lors des traitements thermiques ou traitements thermochimiques.

to top

Atomisation

A partir d'une phase liquide, l'acier est coulé dans une tour et refroidi par un jet de gaz neutre brisant le jet de coulée d'acier en fines particules (poudre).

to top

Austénitisation

Opération au cours de laquelle l'acier est porté à une température supérieure à la limite de stabilité de la ferrite de telle sorte que celle-ci se transforme en austénite avec mise en solution du carbone et des éléments d'alliage.

to top

B

B

Symbole métallurgique abrégé désignant le bore

to top

Be

Symbole métallurgique abrégé désignant le berrylium

to top

Bi

Symbole métallurgique abrégé désignant le bismuth

to top

BK (état écroui dur)

Aucun traitement thermique après la passe de déformation à froid. De ce fait, les tubes n'ont qu'une faible aptitude au façonnage; en ce qui concerne le degré de celle-ci, aucune garantie ne peut être donnée.

to top

BK + S (état écroui avec traitement)

Après la dernière passe de déformation à froid, les tubes subissent un traitement de détensionnement à une température relativement basse, dont le but est la relaxation plus ou moins complète des contraintes. Par un façonnage approprié, le tube peut ensuite être déformé à froid dans certaines limites (cintrage, évasement, …).

to top

Boruration

Traitement thermochimique auquel est soumis un alliage ferreux et qui a pour objet la réalisation d'un enrichissement superficiel en bore. Réalisé à haute température, ce traitement donne naissance à une couche de dureté élevée.

to top

C

Symbole métallurgique abrégé désignant le carbone

to top

carottage

Usinage par découpage d'une forme en pleine matière.

to top

Cémentation

Enrichissement superficiel par diffusion du carbone, conduisant sur les aciers à des duretés élevées après traitement final.

to top

Cémentation en bain de sels

Procédé de cémentation dans lequel les pièces sont chauffées dans un bain de sels fondus de composition convenable pour réaliser l'enrichissement superficiel désiré.

to top

Cémentation en poudre

Procédé de cémentation dans lequel les pièces sont chauffées en présence d'un cément solide (poudre).

to top

Cémentation gazeuse

Cémentation dans un milieu gazeux.

to top

Chanfrein

Surface oblique obtenue sur machine lorsque l'on rabat l'arrête vive.

to top

Chromage dur

Dépôt électrolytique de chrome sur un acier non allié ou allié, trempé ou non. La couche obtenue est en général très dure (900HV)

to top

Cisaillage de flans

Découpe à la cisaille d'un disque de métal préparé pour recevoir une empreinte ou subir un emboutissage.

to top

Co

Symbole métallurgique abrégé désignant le cobalt

to top

Compactage

Opération de pilonnage qui a pour but de tasser des poudres et d'en accroître la densité.

to top

Corrosion galvanique

Elle se manifeste lorsque deux matériaux ayant des propriétés électrochimiques différentes sont en contact d'un électrolyte. C'est le matériau à plus faible potentiel électrochimique qui se corrodera.

to top

Corrosion intergranulaire

Corrosion qui apparaît aux joints des grains du métal

to top

Corrosion par piqûres

C'est une attaque ponctuelle qui se produit sous l'effet d'ions halogènes - particulièrement les chlorures et aboutit à la perforation de l'alliage. L'utilisation de nuances contenant du molybdène permet d'éviter ce phénomène.

to top

Corrosion sous tension (fissurante)

La concomitance des contraintes (internes ou externes) et d'exposition en milieux agressifs –principalement chlorurés – peut provoquer la formation de fissures au-dessus de 50°C.

to top

Corrosion uniforme

Elle se manifeste avec la même vitesse en tous les points du métal.

to top

Corroyage

Quotient de la section initiale (So) par la section finale (S) d'un produit transformé à chaud. Taux de corroyage = So/S

to top

Cr

Symbole métallurgique abrégé désignant le chrome

to top

Cu

Symbole métallurgique abrégé désignant le cuivre

to top

Cuivre électolytique

Cuivre obtenu par électrolyse qui est une décomposition chimique de substance en fusion ou en solution par le passage d'un courant électrique.

to top

D

Découpage plasma

Découpage de pièces en acier par un gaz ionisé à haute température.

to top

Dégagements

Usinage destiné à assurer un passage ou faciliter le passage d'une pièce.

to top

Dégazage sous vide

Opération de la production d'acier, dont le but est d'éliminer sous vide l'oxygène, l'hydrogène et l'azote.

to top

Déroulage

Opération consistant à débiter en feuilles des coils ou bobines d'acier.

to top

Détensionnement (détente)

Traitement thermique destiné à diminuer les tensions internes sans modifier sensiblement la structure (température inférieure ou égale aux températures de revenu).

to top

Détourage

Opération destinée à donner à une pièce en cours d'usinage le contour exact imposé par le dessin.

to top

Dressage

Action de rendre plan, droit (amélioration de la rectitude).

to top

Dressage de face

Opération d'usinage destinée à rendre plan une surface.

to top

Ductilité

Propriété d'un matériau à se déformer avant sa rupture. Elle est appréciée à partir de son comportement durant la striction (diminution de section peu avant la rupture).

to top

Dureté

Elle caractérise la résistance à la déformation. Les valeurs obtenues permettent certains classements.

to top

E

Ecaillage

Détachement à la surface, en plaques minces d'acier, d'un outil de travail.

to top

Ecrouissage

Déformation plastique d'un métal à une température inférieure à sa température de recristallisation. Cette opération engendre une augmentation des caractéristiques de résistance (limite d'élasticité, dureté) et une diminution des caractéristiques de ductilité (allongement, striction).

to top

Ecroûtage

Opération d'usinage destinée à enlever la croûte d'un produit (barre ronde).

to top

Emboutissage

Action de comprimer à chaud ou à froid une pièce de métal pour lui donner une forme déterminée.

to top

Enfonçage à froid

Opération destinée à pousser vers le fond ou faire pénétrer profondément dans la matière à l'aide d'un outil, un motif par exemple (monnaie).

to top

Etat écroui dur (BK)

Aucun traitement thermique après la passe de déformation à froid. De ce fait, les tubes n'ont qu'une faible aptitude au façonnage; en ce qui concerne le degré de celle-ci, aucune garantie ne peut être donnée.

to top

Etat normalisé

C'est un traitement thermique qui consiste e une austénitisation suivie d'un refroidissement à l'air calme pour obtenir une structure homogène.

to top

Etirage

Action pour amener une barre à une longueur plus grande et à une section plus réduite par passage à froid à travers une filière (cône).

to top

Extrusion

Procédé de mise en forme de l'acier qui consiste à pousser l'acier à travers une filière (cône).

to top

F

Fe

Symbole métallurgique abrégé désignant le fer

to top

Filage

Procédé de mise en forme de l'acier par déformation plastique à chaud ou à froid.

to top

Forage

Action d'usinage qui consiste à percer un trou ou une cavité dans une matière.

to top

Frittage

Opération entraînant trois processus qui interviennent simultanément : - soudure entre les particules de poudre de composition différente - recristallisation - élimination de la porosité

to top

G

Grenage chimique

Action pour transformer la surface lisse d'une pièce métallique par attaque acide et réaliser un motif.

to top

H

H

Symbole métallurgique abrégé désignant l'hydrogène

to top

Hypertrempe

Traitement thermique des aciers austénitiques qui comporte un chauffage à haute température suivi d'un refroidissement suffisamment rapide pour conserver une structure austénitique homogène après retour à la température ambiante.

to top

I

Isotropie des caractéristiques mécaniques

Les caractéristiques mécaniques sont identiques dans toutes les directions (long – travers court – travers long).

to top

J

K

L

Laminage normalisant

Conditions de laminage appropriées (température, pression, vitesse …) qui entraînent une structure finale, sur produit, sensiblement identique à celle d'un produit qui a subi une normalisation.

to top

Logements

Usinage d'un bassin ou d'une cavité.

to top

M

Matage

ction de tasser ou de refouler une matière malléable à froid.

to top

Matriçage

Forgeage à chaud de produits métalliques à l'aide d'une matrice.

to top

Matrice

Moule en creux ou en relief, servant à reproduite une empreinte sur un lopin d'acier soumis à son action.

to top

Mg

Symbole métallurgique abrégé désignant le magnésium

to top

Mn

Symbole métallurgique abrégé désignant le manganèse

to top

Mo

Symbole métallurgique abrégé désignant le molybdène

to top

Module d'élasticité (module de young)

Il exprime la relation entre la contrainte et l'allongement dans le domaine élastique (essai de traction E = contrainte / allongement dans le domaine élastique)

to top

N

N

Symbole métallurgique abrégé désignant l'azote

to top

Nb

Symbole métallurgique abrégé désignant le niobium

to top

NBK (état normalisé)

Les tubes sont chauffés à une température supérieure au point de transformation AC3 et refroidis. Les deux étapes du traitement thermique sont effectuées en atmosphère contrôlée.

to top

Ni

Symbole métallurgique abrégé désignant le nickel

to top

Nitruration

Traitement thermochimique auquel est soumis un matériau métallique, le maintien à température (en général en-dessous de AC1 pour les aciers) étant réalisé dans un milieu convenable pour obtenir un enrichissement superficiel en azote (accroissement de la dureté superficielle avec amélioration des propriétés de fatigue et de frottement).

to top

O

O

Symbole métallurgique abrégé désignant l'oxygène

to top

Oxydation

Formation à la surface d'un produit, et sous l'action du milieu, d'oxydes plus ou moins adhérents.

to top

P

P

Symbole métallurgique abrégé désignant le phosphore

to top

Passage

Dégagement pour faciliter le passage d'une pièce, ou d'un outil.

to top

Pb

Symbole métallurgique abrégé désignant le plomb

to top

Pénétration de trempe à cœur

C'est le développement de la transformation martensitique dans l'épaisseur des pièces et ceci jusqu'à cœur.

to top

Pente

Usinage avec un angle.

to top

Perçage-poinçonnage

Faire un trou à l'aide d'un forêt.

to top

Planage-redressage

Action de rendre plane et remettre droite une tôle déformée, courbée, tordue.

to top

Poinçon

Morceau d'acier gravé en relief pour former les médailles par exemple.

to top

Poinçonnage

Faire un trou à l'aide d'un poinçon.

to top

Points de centre

Perçage limité sur les deux extrémités avec forêt de forme qui permet l'usinage entre pointes.

to top

Poli glace

Qualité d'aspect de surface obtenue par polissage, équivalente à celle d'une glace.

to top

Poli optique

Qualité d'aspect de surface obtenue par polissage, équivalente à celle des lentilles et verres de vue.

to top

Poli spéculaire

Qualité d'aspect de surface obtenue par polissage, équivalente à celle d'un miroir.

to top

Polissage

Action de polir pour donner un aspect uni et luisant à la surface d'un métal.

to top

Propreté inclusionnaire

Evaluation réalisée par comparaison d'images types ou par comptage du nombre et de la dureté d'inclusions non métalliques dans un acier.

to top

Q

R

Rainures

Entaille longue et droite réalisée par usinage dans une pièce en acier.

to top

Rechargement

Ajouter de la matière par soudage, dans les parties usées d'une pièce d'un outil.

to top

Rectification

Opération destinée à parachever une pièce usinée à l'aide d'une meule.

to top

Recuit

Traitement thermique comportant un chauffage et un maintien à température approprié suivi d'un refroidissement réalisé dans des conditions telles qu'après retour à la température ambiante, le métal soit dans un état structural proche de l'état d'équilibre stable.

to top

Recuit d'adoucissement

C'est un recuit effectué quelques dizaines de degrés au-dessous de AC1 avec un refroidissement consécutif lent.

to top

Recuit de mise en solution

Traitement thermique ayant pour but la mise et maintien en solution de certains constituants de l'alliage (phases, précipités).

to top

Recuit de sphéroïdisation (globulisation)

Recuit permettant de faire évoluer la forme géométrique des carbures, telles que les lamelles de cémentite, vers la forme sphérique stable.

to top

Refendage

Opération destinée à fendre ou scier en long une tôle ou un bloc d'acier.

to top

Refusion Sous Laitier électro-conducteur (RSL)

On réalise la fusion d'une électrode d'acier qui plonge dans un laitier liquide. En raison de la résistance électrique du laitier, l'énergie électrique introduite est transformée en chaleur et conduit à la fusion de l'électrode. Au passage dans le laitier, l'acier en fusion à partir de l'électrode subit un raffinage. Les impuretés et les oxydes seront retenues dans le laitier.

to top

Refusion Sous Vide (RSV)

Dans le four à arc électrique sous vide, une électrode autoconsommable est fondue par l'axe électrique. En raison du vide, les éléments s'évaporent avec une pression de vapeur élevée. Les inclusions non métalliques flottent vers la zone du bord du lingot refondu et celles-ci seront éliminées par tournage.

to top

Résilience

C'est le niveau d'énergie nécessaire emmagasiné par l'acier avant rupture brutale. L'essai s'appelle flexion par choc sur éprouvette entaillée ou non entaillée.

to top

Résistance à la compression

C'est le niveau de contrainte de compression que peut supporter un acier avant sa rupture brutale

to top

Revenu

Traitement thermique réalisé sur un produit à l'état durci par trempe ou mise en solution pour amener ses caractéristiques d'emploi au niveau souhaité. Il se traduit par un adoucissement (après trempe) ou par un durcissement (après mise en solution).

to top

Roulage-cintrage

Roulage : opération de mise en forme des métaux avec rotation au passage de la pièce entre deux matrices ou entre deux cylindres mobiles. Cintrage : donner une courbure à une barre de fer ou une tôle par exemple.

to top

S

S

Symbole métallurgique abrégé désignant le souffre

to top

Si

Symbole métallurgique abrégé désignant le silicium

to top

Sn

Symbole métallurgique abrégé désignant l'étain

to top

Structure

Constitution, disposition des éléments d'un matériau.

to top

T

Ta

Symbole métallurgique abrégé désignant le tantale

to top

Taraudages

C'est une action qui consiste, à l'aide d'un outil spécifique (taraud), à réaliser le filetage d'un trou.

to top

Ténacité

Elle peut être définie comme le travail nécessaire par unité de volume pour provoquer la rupture de l'acier.

to top

Ti

Symbole métallurgique abrégé désignant le titane

to top

Tiroir

Organe mécanique animé d'un mouvement de translation et assurant la distribution d'un fluide ou d'une matière.

to top

Traitement de mise en solution

Traitement thermique ayant pour but la mise et maintien en solution de certains constituants de l'alliage (phases, précipités).

to top

Traitement PVD

Dépôt physique en phase vapeur.

to top

Traitement silico-calcium

Traitement silico-calcium

to top

Trempe

Opération qui consiste à refroidir un alliage métallique, après austénitisation, plus rapidement qu'à l'air calme.

to top

Trempe à coeur

Condition de refroidissement telle que la pénétration de trempe est supérieure ou égale à la distance entre le coeur et la surface de la pièce.

to top

Trempe superficielle

C'est un durcissement par trempe après chauffage superficiel (induction haute fréquence à la flamme).

to top

U

Usinage par électro-érosion

Procédé d'usinage de pièces métalliques par une succession très rapide de décharges électriques dans un liquide isolant (diélectrique).

to top

V

V

Symbole métallurgique abrégé désignant le vanadium

to top

W

W

Symbole métallurgique abrégé désignant le tungstène

to top

X

Y

Z

Zn

Symbole métallurgique abrégé désignant le zinc

to top

Zr

Symbole métallurgique abrégé désignant le zirconium

to top

Haut de la page